Comment fonctionne une chaudière à biomasse ?

Le chauffage biomasse sert à générer de la chaleur sur la base de la principale source d’énergie renouvelable utilisée en France : le bois. Dans les bâtiments, les chaudières biomasse sont employées en tant que mode de chauffage central et fournissent de l’eau chaude. Comment fonctionne alors la chaudière biomasse ? C’est ce que vous découvrirez dans ce mini guide.

La combustion et le chauffage et partage de l’eau

Le fonctionnement d’une chaudière à biomasse s’appuie sur la combustion des résidus organiques ou du bois. Cette interaction chimique engendre la production de calories qui sont en outre réemployées. Les chaudières à fioul et à gaz fonctionnent de la même manière mais emploient une autre substance au lieu de se servir de bois.

Les calories produites par la combustion sont dirigées vers le ballon d’eau chaude ou circuit de chauffage à l’aide d’un fluide caloporteur. Pour le chauffage, la chaleur est dirigée vers les radiateurs de votre maison. En ce qui concerne la production de l’ECS ou eau chaude sanitaire, les calories sont restées dans le ballon, et sont employables si vous ouvrez la vanne pour l’eau chaude (baignoire, douche, éviers…).

Chaudière automatique ou manuelle ?

Actuellement, divers types de chaudières sont disponibles sur le marché. Il y a les chaudières à hautes performances énergétiques, plus favorables à l’environnement, plus rentables et les chaudières classiques. Ces appareils sont aussi susceptibles d’être répartis suivant le type de l’alimentation : automatique ou manuel.

Si vous choisissez une chaudière biomasse à chargement manuel, vous êtes tenu vous-même d’allumer l’appareil. Les autres types d’alimentation sont plus pratiques puisque la chaudière s’allume toute seule. Néanmoins, vous serez censé acheter un silo pour conserver le bois.

Qualité et conformité des chaudières

Veillez-vous assurer que votre chaudière porte l’étiquette « Flamme Verte ». Il est question d’un label de qualité élaboré en 2000 ayant pour objectif de stimuler les fabricants de dispositifs de chauffage au bois domestique à distribuer des chaudières compétitives qui n’émettent qu’une faible quantité de polluants. À l’heure actuelle, les appareils de classe 5 sont les seuls à pouvoir recevoir le label Flamme Verte.

Avant de fixer votre choix sur une chaudière à biomasse, vous devez considérer d’autres critères de qualité et de sécurité. Veillez à ce qu’il corresponde bien à la norme NF EN 303.5 en lien avec les chaudières à combustibles et qu’il fait partie de la classe 5. Cela veut dire que votre appareil à un meilleur rendement, qu’il est très compétitif et qu’il émet peu de dioxyde de carbone.

Le poêle à poser : une synthèse entre chauffage à bûches traditionnel et technologie moderne
Les récupérateurs de chaleur pour optimiser le rendement énergétique d’un feu ouvert