La climatisation est-elle une solution vraiment gourmande en énergie ?

De nos jours, la climatisation énergivore est utilisée partout : dans les bâtiments commerciaux et industriels, dans les centres commerciaux, à la maison ou encore et dans les ateliers de fabrication. Il y a donc lieu de se demander si cette solution qui apporte un confort optimal dans les espaces intérieurs est une source trop importante de consommation d’énergie. Cet article vous permettra d’en savoir davantage.

Climatisation : usages et consommation

En matière de climatisation, on distingue les climatiseurs résidentiels et non résidentiels. Dans les deux cas, la consommation d’énergie dépend fortement du climat de la région. Un climatiseur central fonctionnera de 3 à 7 mois par an en fonction de la température extérieure. En moyenne, il utilise entre 3 000 et 5 000 watts de puissance toutes les heures pendant environ 9 heures par jour pendant les mois les plus chauds. Dans une maison typique, la climatisation consomme plus d’électricité qu’autre chose – 16% de l’électricité totale utilisée. Dans les régions plus chaudes, cela peut aller jusqu’à 70%.

Climatisation et économie d’énergie

Contrairement aux idées reçues, il est possible d’économiser de l’énergie tout en faisant fonctionner la climatisation chez vous. Un des premiers réflexes à adopter est de régler votre minuterie ou votre thermostat pour qu’il s’éteigne à peu près à l’heure à laquelle vous partez pour la journée et se rallume une demi-heure avant de rentrer chez vous. Pour le climatiseur central, votre thermostat peut déjà avoir une minuterie intégrée. Sinon, vous pouvez remplacer votre thermostat par un programmable. Cela vous permettra d’économiser des centaines d’euros chaque été.

Bien isoler: pour une climatisation moins énergivore

Une des choses qui conduit à une consommation d’énergie massive liée à votre unité de climatisation est une maison mal isolée. On rencontre généralement ce problème dans les vieilles maisons. Les fissures sont plus courantes et les joints sont plus usés et altérés. Pour vous assurer que l’isolation de votre maison est à la hauteur, demandez à un spécialiste d’effectuer un audit énergétique. Un vérificateur de l’énergie détecte les fuites éventuelles et vous donne des recommandations pour optimiser l’isolation de votre habitation.

Nous comptons sur les climatiseurs pour un confort optimal à la maison, mais avoir quelques ventilateurs supplémentaires ne fait pas de mal. Leur utilisation pour faire circuler l’air froid signifie que vous n’avez pas besoin de plus de pompage dans la pièce. Ils consomment moins d’énergie que votre climatiseur. Il est donc judicieux de les utiliser comme système de secours.

Nos conseils pour chauffer une piscine avec une pompe à chaleur
Quelle est la différence entre une pompe à chaleur air-air et une pompe à chaleur air-eau ?