Installation de pompe à chaleur : avantages et inconvénients

pompe à chaleur

Les pompes à chaleur (PAC) connaissent un succès croissant. Mais ce n’est pas forcément idéal dans toutes les situations ! Comme toutes les pompes à chaleur, les pompes à chaleur air-eau sont une source d’énergie renouvelable et sont le premier choix de nombreux propriétaires qui installent un nouveau chauffage. Les pompes à chaleur air-eau sont considérées par la plupart des utilisateurs comme les plus adaptées à la rénovation des circuits de chauffage, particulièrement grâce à certaines aides financières. Il faut dire que l’appareil se décline en une variété de modèles aux caractéristiques diverses pour répondre à un large éventail de besoins.

Les avantages des pompes à chaleur air/eau ?

Si l’on considère la pompe à chaleur dans son ensemble. Les pompes à chaleur air-eau sont souvent opposées aux pompes à chaleur air-air en raison de leur fonctionnement. C’est-à-dire, dans les deux cas, la PAC capte l’énergie thermique présente dans l’air extérieur. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau consiste à réinjecter l’énergie générée directement dans l’eau chaude sanitaire ou l’eau de chauffage. Ce type de pompe à chaleur a donc pour effet de remplacer une chaudière classique sur un même circuit de chauffage. En tant que tels, ils sont souvent le type de pompe à chaleur préféré lors de la modernisation des circuits de chauffage. Les PAC air-eau peuvent être installées dans des appartements, des maisons ou des locaux commerciaux. Connectez-les simplement à votre circuit de chauffage existant. Pour trouver plus d’informations, consultez ce site

Les pompes à chaleur air/eau sont très économes en énergie

Bien que certaines pompes à chaleur air-eau puissent être assez puissantes, si vous êtes dans une zone difficile, il est recommandé de combiner la pompe à chaleur avec un chauffage pompe à chaleur. En effet, si la température extérieure baisse trop (environ -20 °C), la pompe à chaleur air-eau peut cesser de fonctionner. Il faut alors le coupler à un chauffage d’appoint, ou au contraire n’utiliser la pompe à chaleur que comme chauffage d’appoint, afin de limiter la consommation énergétique du chauffage central. Pour pallier les hivers difficiles, vous pouvez aussi choisir d’installer dans votre maison une pompe à chaleur air-eau haute température. Cette PAC répondra à vos besoins en énergie et en eau chaude sanitaire. Ce type de pompe continue de marcher malgré des températures extérieures proches de -25 °C. Les pompes à chaleur air-eau de haute température sont particulièrement utiles pour les radiateurs haute température que l’on trouve dans les bâtiments plus anciens, tels que les radiateurs en fonte.

De belles économies sur votre consommation

Contrairement aux chaudières conventionnelles qui nécessitent de l’espace pour stocker le combustible, les pompes à chaleur à air fonctionnent de manière autonome. Cette autonomie représente une énorme économie sur vos factures d’énergie et peut être divisée par 3 voire 4. Dans le cas de la production d’eau chaude sanitaire, les pompes à chaleur air-eau sont particulièrement intéressantes comme un chauffage pompe à chaleur. Vous pouvez en effet utiliser une pompe à chaleur air/eau en combinaison avec un chauffe-eau thermique pour préchauffer l’ECS, ce qui peut également réduire la consommation d’énergie ECS. Pour évaluer l’efficacité d’une pompe à chaleur, il faut se référer au COP (Coefficient de Performance). Une bonne PAC a un COP de 3,4 et une température d’évaporation de -7 °C, ce qui indique que lorsque la température extérieure est supérieure à -7°C, la pompe à chaleur consomme 1k Wh d’énergie pour produire 3,4 kWh de chaleur. Une faible consommation réduit l’empreinte carbone d’un ménage, ce qui est un plus en période de transition écologique et peut entraîner des économies importantes sur la facture finale.

Inconvénients des pompes à chaleur air-eau

Le principal inconvénient des PAC air/eau se retrouve avec presque toutes les pompes à chaleur : très bruyantes. Les nuisances sonores d’une pompe à chaleur peuvent gêner son installation, notamment si vous souhaitez installer une unité extérieure sur la terrasse de votre appartement. Pour pallier ce problème, vérifiez le niveau de décibels de l’unité extérieure au moment de l’achat, et surtout, évitez de l’appuyer contre le mur de la chambre ou du salon afin que le son ne gêne pas les occupants. À noter cependant que ce problème est de moins en moins présent, car les constructeurs travaillent de plus en plus sur des solutions pour limiter le bruit des pompes à chaleur.

Un autre problème que l’on rencontre souvent avec les pompes à chaleur à air est qu’elles peuvent s’arrêter de fonctionner si la température extérieure descend en dessous d’un certain seuil (généralement -20 °C). C’est pourquoi lorsque l’on se trouve dans une zone très froide, il est particulièrement recommandé de se tourner vers une pompe à chaleur air-eau bivalente parallèle. Associée à une chaudière à condensation, la PAC conserve un rendement optimal lorsque la température extérieure baisse trop. Il est même parfois recommandé d’utiliser la pompe à chaleur uniquement comme chauffage pompe à chaleur d’appoint, ce qui limitera la consommation de la chaudière.

A qui confier vos travaux de plomberie à La Grande-Motte ?
Trouver un spécialiste de l’installation de climatisation dans les Yvelines