Le pellet : un combustible haute performance aux nombreux avantages

Le pellet

Issus de résidus des scieries, les granulés de bois sont fabriqués en plusieurs étapes ; ils sont tout d’abord compactés avant d’être asséchés. On les destine à l’alimentation de chaudières prévues pour faire fonctionner des poêles. Ils présentent de nombreux avantages et points forts tant au niveau environnemental qu’économique, et sont faciles à stocker. Petit éclairage sur les nombreux atouts de ce petit morceau de bois très performant.

Un combustible écologique et performant

Le pellet de bois est un combustible qui ne crée aucune pollution de l’air ambiant, dans les lieux de vie. En comparaison avec une bûche de bois, il génère bien moins de polluants atmosphériques, en raison de sa composition spécifique. De plus, il dégage une très faible quantité de poussière. Son bilan carbone est neutre étant donné qu’il n’est composé que de copeaux et de sciures de bois. Il figure donc dans la catégorie des énergies renouvelables, parmi les combustibles les plus respectueux pour l’environnement. Enfin, sa production reste très réglementée par des normes strictes. Elles favorisent ainsi le maintien de la gestion des forêts de façon respectueuse.

L’utilisation du pellet de bois est très intéressante en raison de son excellent rendement. Grâce à sa faible humidité et sa forte densité, il offre un pouvoir calorifique très élevé. On estime que celui-ci se situe entre 4,6 et 5,3 kWh de PCI/kg. Pour une bûche de bois classique, la moyenne se situe autour de 3,8 kWh de PCI/kg.

Des avantages majeurs au niveau de la manutention

Étant beaucoup moins encombrant que des bûches de bois, le pellet peut être facilement transporté et entreposé. En volume, une tonne de pellet peut être stockée sur une surface de 1,5 mètre cube. Il est possible de le conserver dans un silo dédié ou dans des sacs empilés.

Fonctionnant dans des chaudières et des poêles spécifiques totalement automatisables, le pellet de bois vous permet de réaliser d’importantes économies financières et énergétiques. Vous avez en effet la possibilité de programmer la température de combustion ainsi que le temps de chauffage adéquat.

Pour ce qui concerne l’entretien, il se résume à ramoner régulièrement le conduit et à extraire la cendre de l’équipement de chauffage à pellets. Pour ceux-ci, le taux de cendre est à 1%, ce qui facilite grandement le nettoyage, en comparaison à une installation classique.

Suite à l’achat de pellets, la livraison de combustible peut avoir lieu de deux façons : en vrac ou en sachet individuel de 15 kg. Selon les besoins, vous pouvez également demander une livraison de palette de sachets à domicile, pour stocker l’équivalent d’une tonne de combustible. Concernant l’achat en vrac, il n’est recommandé que si vous possédez un silo spécialement prévu pour cette fonction.

Des économies importantes

Le prix des pellets est un critère très attractif dans le choix de votre système de chauffage. En comparaison aux autres énergies et systèmes de production, il s’agit du combustible présentant le coût le plus compétitif. À noter également que le marché du bois étant stable, le coût de vente de pellets reste très abordable.

Bon à savoir : plusieurs aides financières sont disponibles en cas d’achat d’équipement fonctionnant avec des pellets de bois. Vous pouvez notamment bénéficier des dispositifs suivants, après avoir testé votre éligibilité :

– L’éco-prêt à taux zéro

– Le crédit d’impôt de 30%

– Taux de TVA réduit à 5,5%

– Prime énergie

– Subventions accordées au niveau local par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).


Comment reconnaître un bon bois de chauffage ?
Achat d’appareils et d’accessoires de chauffage au bois : trouver une boutique spécialisée en ligne